Backend vs Frontend<span class="wtr-time-wrap after-title"><span class="wtr-time-number">12</span> min read</span>
frontend vs backend

Backend vs Frontend12 min read

Vous venez de commencer la programmation et vous êtes perdu… Vous ne savez pas encore dans quel domaine de la programmation vous allez travailler. Et bien dans cet article vous allez apprendre comment choisir votre spécialisation en programmation.

Nous allons dans un premier temps voir la différence entre backend et frontend. Ensuite vous découvrirez comment choisir entre ces deux spécialisations. Enfin nous aborderons le cas particulier du développeur “fullstack” , c’est à dire celui qui maîtrise les deux spécialisations.

Qu’est ce que ça veut dire frontend ou backend ?

Ce sont de termes qui rendent un peu confus. Beaucoup de personnes utilisent ces mots mais savez-vous ce qu’ils signifient ?

Le développeur front-end

Un développeur frontend , c’est un profesionnel de la mise en place d’interface. Ce n’est pas beaucoup plus clair, n’est ce pas ?

Concrètement, un développeur frontend, c’est celui qui va programmer la partie que l’utilisateur verra. Comme vous le savez-peut-être, et si ce n’est pas le cas je vous invite à consulter mon article sur le fonctionnement d’un site web. Un site web est scindé en deux parties.

On as d’abord la partie serveur , c’est à dire celle qui dialogue avec les bases de donnée et qui gère les requête et les réponses. Puis on as la partie utilisateur, c’est à dire ce que le navigateur web afficheras à l’utilisateur.

Un développeur front-end c’est celui qui gère la seconde partie, c’est à dire ce que l’utilisateur verra et ce qui seras traduis par le navigateur web vers des images.

Donc le développeur frontend gère la partie images d’un site web et c’est tout ?

Et bien, pratiquement oui. Dans certains cas un développeur frontend peux gérer l’apparence d’un logiciel mais c’est une spécialisation qui est très centrée sur le web. Est-ce que c’est une problème ? Et bien non, de plus en plus de services sont orientés sur le web et de moins en moins de personnes développent des logiciels ou des outils invisible aux utilisateurs.

Le développeur back-end

Je n’utilise pas le terme invisible pour rien. C’est exactement ce que le développeur backend fait. Il développe des outils qui sont totalement invisible à l’utilisateur. Le développeur backend ne dialogue qu’avec la machine.

Comme je l’ai dis, beaucoup d’outils sont orientés web. Néanmoins le dévelopeur backend ne gère pas que cette partie. On qualifie de dévelopeur backend les professionnels créant des logiciels, des API ( si vous ne savez pas ce qu’est une api vous pouvez cliquer ici pour comprendre ce terme ) ou encore des serveurs web.

L’idée c’est qu’il va s’occuper de toute la partie qui fait des calculs, qui dialogue avec la base de donnée et qui gère les protocole de connexion tel que HTTP ou encore TCP/UDP.

Chaque dialogue invisible, calculs ou connexion est faite par un développeur backend.

Maintenant que vous savez différencier les deux spécialisations, comment choisir ? Et bien voyons ça tout de suite !

Comment choisir entre les deux ?

Bon, maintenant que vous êtes un expert de la théorie, passons à la pratique, comment faire un choix ?

Lorsque l’on débute dans la programmation, on as l’impression de jouer sa vie. On se dis que c’est un choix définitif et que l’on va mourir si on fait le mauvais. Laissez moi nuancer un peu le propos tenu par la pluspart des gens.

Le choix de la spécialisation est loin d’être définitif. Et ce pour une très bonne raison. Les développeurs frontend utilisent depuis quelques années les mêmes technologies que les développeurs backend.

Vous avez sûrement entendu parler du langage de programmation javascript. C’est celui utilisé pour créer le design d’un site internet. Et bien depuis quelques temps on utilise aussi ce langage sous sa forme appelée Node JS pour créer des serveur web et des logiciels.

Donc si vous débutez par le front end et désirez passer au back-end vous n’aurez pas de problèmes.

Et si on veux passer du backend au front end ?

Et bien il y a deux possibilités, soit vous avez appris Node JS et vous allez pouvoir passer au frontend en à peine une journée, soit vous maîtrisez un ou plusieurs autres langages et il va falloir apprendre javascript.

Bien heureusement, javascript est selon moi le langage le plus simple à apprendre. Et étant donné que j’ai appris 9 langages de programmation différents, je pense pouvoir faire la comparaison de manière objective.

Donc même dans ce cas, étant donné que vous maîtrisez l’algorithmique, ce sera plutôt simple de passer de backend au front end. En fait c’est faisable en quelques jours.

Voyons maintenant les raisons qui peuvent vous pousser à choisir le front-end

Les 4 bonnes raisons de choisir le frontend

1 – Un seul langage à maîtriser

C’est en effet l’avantage le plus évident, le frontend ne demande de maîtriser qu’un seul langage de programmation et ce pour toute votre carrière. Contrairement au backend ou les langages changent régulièrement, javascript est stable depuis plus de 20 ans.

Si vous ne voulez apprendre qu’un seul langage de programmation ou que vous recherchez une bonne stabilité, le front end est une très bonne solution.

2 – Vous interagissez avec l’utilisateur

Le développeur frontend, c’est celui qui va créer l’interface des utilisateurs. C’est quelque chose qui peux plaire à beaucoup de gens.

C’est très intéressant de réfléchir à comment rendre un élément du design plus attractif ou plus esthétique. Bien que le design ne soit pas forcément votre rôle, vous pouvez si l’envie vous prends créer un site web de A à Z du design au développement.

3 – Vous n’avez pas à maîtriser trop de choses

Contrairement au backend qui as tendance à s’éparpiller, le frontend as une mission simple. Concevoir des interfaces utilisateur pour le web. De ce fait, vous n’avez pas à maîtriser 10 000 choses différentes comme le backend doit savoir.

En quoi est-ce un avantage ?  Et bien ne maîtriser qu’une seule chose signifie être très bon dans son domaine

Les développeurs frontend ont tendance à être plus performant que les développeurs backend. Pourquoi ? Et bien parce qu’ils n’ont à maîtriser qu’une seule chose et donc ils peuvent apprendre à fond leur domaine et devenir un expert bien plus rapidement.

4 – C’est simple et rapide d’apprendre le frontend

Comme je l’ai dis avant, je considère tout comme beaucoup de monde que javascript est le langage de programmation le plus simple à apprendre. Ce n’est pas le cas de Node JS qui bien que basé sur le javascript as ses propres particularités.

Donc le javascript frontend est très simple à apprendre. Je vais vous raconter ma petite histoire personnelle :

J’ai commencé à programmer avec des langages comme python puis php. Un jour étant donné que je maîtrisait le PHP, j’ai décidé que je devais aller plus loin et apprendre le javascript. J’ai acheté un livre et j’ai appris ce langage en deux jours.

Alors vous allez me dire, tu avait un background en programmation, ce n’est pas comparable.

C’est partiellement vrai. Car après javascript j’ai appris JAVA et même si j’avais un background, j’ai mis plusieurs semaines pour maîtriser ce langage. Il y a donc une réelle différence dans le temps d’apprentissage.

Globalement le frontend c’est plus simple que le backend, voici une image résumant bien la situation :

Backend vs frontend

On peux voir que le front end n’as qu’a donner des fichiers la ou le backend doit créer des routes et gérer des algorithmes de liaison en plus de maîtriser plusieurs technologies.

Les 3 bonnes raisons de choisir le backend

Depuis toute à l’heure je casse le backend alors que pourtant, en tant que développeur maîtrisant les deux, je préfère très largement le backend.

1 – Le challenge du backend

Je vais être franc, quand je développe du front end, je m’ennuie par rapport au backend. Les tâches d’un développeur front end sont très redondantes. Alors qu’un développeur backend fait beaucoup de choses très différentes dans une même journée, ce qui ajoute du piment dans le travail.

Le développeur backend doit constamment apprendre de nouvelles technologies pour devenir meilleur et je trouve ça génial, on ne se repose pas sur nos acquis.

2 – Le salaire

Je n’aime pas parler d’argent, mais c’est un point essentiel. Il serait malhonnête de ne pas vous parler de ce point. Les développeurs backend ont en moyenne un salaire supérieur. Pourquoi ? Et bien c’est parce que le job de développeur backend est plus complexe que celui de développeur frontend

Les développeurs backend doivent maîtriser des algorithmes très difficile à apprendre et doivent maîtriser plusieurs langages comme le SQL, le Python ou le Javascript.

Il est donc normal que le salaire soit un peu plus élevé puisque la spécialisation est plus difficile à apprendre. J’ai délibérément évité de donner des chiffres, ce n’est pas le but de cet article, je vous invite à faire vos propres recherches.

3 – Le plaisir de la complexité

Les développeurs backend doivent travailler sur des algorithmes complexes. Comme on l’as vu précédamment, les professionnels du frontend doivent créer un fichier et l’envoyer directement au client. Le backend lui doit créer une réelle relation entre les fichiers du serveur ou du logiciel.

C’est un réel plaisir de devoir gérer plusieurs parties différentes d’une même application. Apprendre à dialoguer avec la base de donnée, créer des protocoles de communication internet ou des algorithmes de calcul complexes.

Le développeur backend doit maîtriser tout les aspects de la programmation. C’est donc un métier qui se renouvelle tout le temps. Vous allez travailler sur des parties très différentes d’une même application dans une même journée.

Vous ne serez donc jamais vraiment lassé à contrario du frontend ou je me lasse très rapidement

Aller plus loin avec le fullstack

Je vous ai donné suffisamment d’éléments pour pouvoir choisir entre les deux. Mais si je vous disais que vous pouvez faire les deux ?

C’est la définition du développeur fullstack, c’est un professionnel qui as appris les deux côtés de la programmation. J’ai quelques précisions à vous apporter

Il n’y a pas beaucoup de développeurs fullstack, c’est en faite une compétence qui est très recherchée. Beaucoup de clients de freelance recherchent des développeurs fullstack afin de ne pas avoir à payer plusieurs développeurs.

Globalement si vous voulez monter un service ou une entreprise qui est liée à la programmation, je pense que la seule solution viable c’est d’être un développeur fullstack.

Est-ce une bonne idée de devenir fullstack ?

Et bien , ce n’est pas forcément la meilleure idée du monde. En effet, vous vous douterez que c’est très complexe et que ça demande beaucoup de temps d’apprentissage. Je ne pense pas que se lancer dans la programmation avec l’idée de devenir fullstack soit la meilleure solution. Sauf si vous voulez monter une entreprise qui nécessite d’avoir ces capacités.

Je pense qu’une bonne solution serait de trouver une spécialisation et d’apprendre l’autre si vous en ressentez l’envie et / ou le besoin.

Etre fullstack c’est devoir apprendre énormément de choses niveau backend et être un expert dans un domaine niveau frontend. Donc vous aurez compris que ça demande beaucoup de travail et de persévérance.

Les raisons de devenir fullstack

Dans le dernier paragraphe je vous ai découragés de devenir fullstack. Ce n’est pas parce que c’est impossible mais uniquement parce que ça peux vous décourager et grandement ralentir votre apprentissage.

Etre fullstack c’est maîtriser tout les aspects de la programmation. Donc c’est très gratifiant, vous faites tout le temps des choses différentes et vous apprenez tout les jours.

Je pense que se diriger vers une carrière de full stack ça se fait après avoir maîtrisé un premier domaine. J’ai personnellement d’abord appris le backend , puis appris le frontend.

Donc être fullstack c’est très compliqué mais très gratifiant

En conclusion

Je vous ai donné les raisons qui peuvent vous pousser à choisir une spécification. Si je devais résumer ce choix en quelques lignes, je dirait que si vous avez un aspect d’artiste, partez sur le front end et si vous préférez les mathématiques et la compléxité, partez sur le backend.

J’espère que cet article vous auras aidé à y voir plus clair, je sais que ce choix est très complexe mais il n’as au final pas autant de conséquences qu’on peux le penser.

Si cet article vous as plu, vous pouvez vous abonner à ma newsletter pour recevoir le guide GRATUIT Ultime pour bien débuter la programmation

Vous abonner à notre newsletter

* champ requis

Je vous remercie d’avoir lu mon article et j’espère vous revoir bientôt sur mon blog !

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci à toi pour ce résumé très complet, tu 1s répondu à toute les questions que je me posais.
    Je vais commencer par du backend puis avec le temps j’espère devenir fullstack.
    Bonne continuation à toi 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier